Caprion

Révéler les différences dans le protéome

Développement d’une gamme de produits pour le diagnostic in vitro

Maladies infectieuses

Caprion a obtenu un contrat de cinq ans d'une valeur 12,9 millions de dollars du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), membre des US National Institutes of Health, afin de mener une recherche dans le domaine des maladies infectieuses, entraînant ainsi la mise sur pied du Centre en protéomique clinique de Caprion (CCPC). Les quatre programmes menés par le CCPC portent sur les sujets suivants :

  • la brucellose, pour la découverte et les premières étapes de validation de diagnostics et de biomarqueurs de suivi du traitement;
  • la tuberculose, pour la découverte et les premières étapes de validation de biomarqueurs pour diagnostic précoce de l'évolution de la tuberculose;
  • le vaccin contre la grippe aviaire, pour la découverte et les premières étapes de validation de biomarqueurs prédictifs des effets d'un vaccin contre le virus grippal H5N1 à un stade précoce;
  • la fièvre infantile, pour la découverte et et les premières étapes de validation de biomarqueurs d'une maladie fébrile aiguë inexpliquée chez les enfants de moins de cinq ans, en portant une attention particulière à la distinction de la malaria des autres infections aiguës des voies respiratoires inférieures.

Diabète et maladie métabolique

Caprion a obtenu un contrat de trois ans d'une valeur de 2,3 millions de dollars du Consortium québécois sur la découverte du médicament (CQDM) pour la découverte et les premières étapes de validation de biomarqueurs associés à la progression du diabète et au suivi du traitement.

En collaboration avec Takeda, San Francisco, Caprion dirige un programme visant l'identification de protéines sécrétées par les graisses viscérales et abdominales pouvant servir de biomarqueurs de maladies.

Oncologie

Caprion dirige un programme portant sur la tumeur neuroendocrine en collaboration avec M. Stephane Gasman, Ph. D., de l’Institut des Neurosciences Cellulaires et Intégratives (INCI) à Strasbourg, en France. Ce programme, cofinancé par le CQDM et Alsace-BioValley à une hauteur de 1,1 million de dollars canadiens pendant deux ans, porte sur la découverte et les premières étapes de validation de biomarqueurs diagnostiques et de composés thérapeutiques contre les cancers neuroendocriniens.

© 2017 Caprion